01.82.83.77.18

Le niveau d'étude et l'expérience du marché immobilier

Pourquoi s'adresser à un expert immobilier ?

Expérience du marché immobilier

Types d'experts immobiliers

Connaissances techniques, juridiques et économiques

Marché immobilier étude et expérience

La profession d’expert immobilier n’est pas réglementée comme peut l’être la profession d’avocat. Cependant, au regard de la complexité de sa mission, les études supérieurs sont nécessaires à la compréhension de l’ensemble des problématiques. En effet, l’expert immobilier doit avoir des connaissances pluridisciplinaires.

Une profession non réglementée, soumise cependant à un certain niveau d’étude

En premier lieu, des connaissances économiques et financières afin de comprendre le marché et de l’appréhender. Il doit avoir d’importantes connaissances juridiques en droit immobilier d’abord, mais aussi en droit fiscal et droit des sociétés permettant d’appréhender les enjeux propres à chaque contexte, en droit public également afin de comprendre chaque prescription d’urbanisme par exemple… Un cursus complet, de type bac +5 en droit est ainsi à envisager.

Enfin, il doit posséder des connaissances techniques, en matière de bâtiment, de matériaux, et de construction afin de prendre en compte le plus précisément possible les divers paramètres pouvant faire influer la valeur du bien qu’il expertise.

C’est pour cela que la Charte de l’expertise en Evaluation immobilière préconise un diplôme de 2nd cycle et 3 années d’expérience chez un expert, ou un diplôme de l’enseignement supérieur, un diplôme spécifique en immobilier ainsi 2 ans d’expérience chez un professionnel, ou à défaut 7 années dans l’immobilier dont 4 années dans la branche de l’expertise.

Une profession qui s’autorégule

La profession d’expert en valeur vénale n’est pas réglementée, donc non garantie ni contrôlée par un organe officiel ou un ordre professionnel (à la différence des avocats, architectes, géomètres…)

Ainsi, les professionnels les plus organisés et les plus notoirement compétents se sont réunis pour établir un code des bonnes pratiques, la Charte de l’expertise en Evaluation immobilière.

En 1990, des entités et organisations professionnelles d’experts immobiliers se sont réunis à l’initiative de l’institut Français de l’Expertise Immobilière afin d’ériger des principes méthodologiques et déontologiques communs qui ont donné naissance à la première édition de la Charte de l’expertise.

Nous en sommes aujourd’hui à la 5ème version de la Charte, il s’agit du résultat des travaux collectifs du comité d’Application de la Charte.
Ce comité veille à la bonne application de la charte. Il met régulièrement à jour les dispositions de la charte et assure l’autorégulation de la profession au travers d’associations, d’organismes.

C’est en tout état de cause que l’expert doit posséder une éthique professionnelle. En plus d’être compétent, il s’engage à respecter des règles déontologiques.

Puisque la profession n’est pas réglementée, les professionnels se sont organisés en chambre dont les principales sont :

  • RICS
  • TEGOVA qui a mis en place en 2008 le programme de reconnaissance et de qualifications professionnels REV
  • IFEI (Institut Français de l’expertise Immobilière)
  • Les experts auprès de la Cour d’appel : CEJL et CNEJI
  • FNAIM
  • AFREXIM
  • Contactez
    un expert
    immobilier

    Entreprises

    Professionels

    Trouver un expert immobilier dans votre département