01.82.83.77.10

La dépréciation des actifs immobiliers

Actifs professionnels

Acteurs internes aux entreprises

Dépréciation des actifs immobiliers

Mise en location des actifs professionnels

Dépréciation des actifs

La valeur d’un immeuble est fonction de plusieurs facteurs et n’est pas figée dans le temps, elle peut effectivement croître ou décroître d’une année sur l’autre. Il peut apparaître un décalage entre la valeur qui a été enregistrée comptablement au moment de l’acquisition et la valeur vénale à un instant T d’un bien immobilier. Si le plan d’amortissement prévoit ces fluctuations, une perte de valeur plus importante que celle prévue nécessite de procéder à une dépréciation comptable.

La perte de valeur de l’immeuble prévue dans l’amortissement comptable

Un immeuble perd effectivement de sa valeur dans le temps. Au plan comptable, des amortissements sont prévus pour prendre en compte ces pertes de valeurs selon la durée d’utilisation d’un bien. Un taux est appliqué à la valeur de l’immobilisation chaque année pour prendre en considération les pertes de valeur de cet actif. Ce taux est déterminé différemment selon que l’on amortit le bien de façon linéaire, dégressive, etc… Une des limites à cette méthode d’amortissement est qu’elle ne prend pas en considération des pertes de valeurs brutales du bien en question.

Dépréciation de l’immeuble : une baisse de la valeur non prévue

Alors que le plan d’amortissement va prévoir une diminution en fonction de la vétusté, de l’utilisation du bien, certains facteurs n’entrent pas en compte dans ces prévisions. Il peut s’agir de causes internes ou externes, comme par exemple des dégradations physiques dues à des pathologies intrinsèques du bien, une baisse anormale des valeurs de marché, un changement des règles d’urbanisme et de prévention des risques… Dès lors qu’il est constaté un indice de perte de valeur, un test de dépréciation doit être réalisé.

Test de dépréciation : nos experts déterminent la valeur vos biens

Dès lors qu’un indice de perte de valeur est constaté, il doit être pratiqué un test de dépréciation. Concrètement il s’agit de comparer la valeur nette comptable (VNC) du bien et sa valeur actuelle (VA). La valeur actuelle correspond à la somme la plus élevée entre la valeur vénale de l’immeuble et sa valeur d’usage. Nos experts procèdent à des évaluations méthodologiques et vous rendent un rapport détaillé accompagné de conclusions objectives, de manière neutre et indépendante.

Nos experts peuvent vous aider

La valeur immobilière peut être nécessaire dans différents contextes. Nos experts immobiliers sont à votre écoute. Nous nous adaptons à votre situation afin de vous proposer la meilleure solution possible. Vous pouvez contacter l’un de nos experts dès aujourd’hui.