01.89.16.94.40

Rechercher

Crise sanitaire : hausse des prix

Crise sanitaire : une hausse des prix sur le marché immobilier​

En France, les prix immobiliers ne cessent d’augmenter dans les grandes villes. Le nombre de transactions, quant à lui, diminue. Cela s’explique par le fait qu’il est de plus en plus difficile d’emprunter pour investir suite à la crise sanitaire et au deuxième confinement. Le marché de l’immobilier voit ses ventes diminuer depuis des semaines. Le marché va-t-il s’améliorer après le confinement ?

Hausse prix immobiliers

Comment expliquer la hausse des prix de l’immobilier ?

Le confinement fait des ravages sur le marché de l’immobilier. Les délais de vente sont rallongés, les négociations sont difficiles, les autorisations de construire et les terrains à bâtir sont moins nombreux.. La crise sanitaire a considérablement impacté le marché.

 

En France, les prix immobiliers ont augmenté de 5,2% pour l’immobilier ancien dont 4,2% pour les maisons anciennes.

Quelles conséquences pour le marché immobilier ?

Les ventes immobilières sont moins nombreuses depuis l’augmentation des prix immobiliers.

En septembre, le volume des transactions s’élève à 990 000 tandis qu’en juin, il dépassait les 1 million. D’octobre 2019 à septembre 2020, les ventes sont en retrait de 14%. On assiste à une baisse de 5,2% des demandes pour les appartements.

 

L’épidémie affecte certains métiers, ce qui empêche les ménages de pouvoir emprunter à la banque pour investir dans un logement. Les banques refusent d’accepter des prêts à des taux moins élevés que ceux proposés. Les accès aux crédits sont donc difficiles, principalement pour les ménages modestes.

 

71% des notaires ont déclaré avoir signé moins de contrats depuis le re-confinement. Beaucoup sont convaincus de la baisse de leur activité fin 2020 et début 2021.

Les prix immobiliers vont-ils diminuer en 2021 ?

Il semblerait que les prix immobiliers pourraient reculer de 2% l’année prochaine sans pour autant satisfaire tout le monde. En effet, les logements ne deviendront pas plus abordables.

 

Le marché de la maison individuelle, quant à lui, subit une baisse de 16% et se verra augmenter ses prix de 9,5% en 2021.

Partagez sur les réseaux :

Facebook
Twitter
LinkedIn

Crise sanitaire : hausse des prix

Crise sanitaire : une hausse des prix sur le marché immobilier​

En France, les prix immobiliers ne cessent d’augmenter dans les grandes villes. Le nombre de transactions, quant à lui, diminue. Cela s’explique par le fait qu’il est de plus en plus difficile d’emprunter pour investir suite à la crise sanitaire et au deuxième confinement. Le marché de l’immobilier voit ses ventes diminuer depuis des semaines. Le marché va-t-il s’améliorer après le confinement ?

Hausse prix immobiliers

Comment expliquer la hausse des prix de l’immobilier ?

Le confinement fait des ravages sur le marché de l’immobilier. Les délais de vente sont rallongés, les négociations sont difficiles, les autorisations de construire et les terrains à bâtir sont moins nombreux.. La crise sanitaire a considérablement impacté le marché.

 

En France, les prix immobiliers ont augmenté de 5,2% pour l’immobilier ancien dont 4,2% pour les maisons anciennes.

Quelles conséquences pour le marché immobilier ?

Les ventes immobilières sont moins nombreuses depuis l’augmentation des prix immobiliers.

En septembre, le volume des transactions s’élève à 990 000 tandis qu’en juin, il dépassait les 1 million. D’octobre 2019 à septembre 2020, les ventes sont en retrait de 14%. On assiste à une baisse de 5,2% des demandes pour les appartements.

 

L’épidémie affecte certains métiers, ce qui empêche les ménages de pouvoir emprunter à la banque pour investir dans un logement. Les banques refusent d’accepter des prêts à des taux moins élevés que ceux proposés. Les accès aux crédits sont donc difficiles, principalement pour les ménages modestes.

 

71% des notaires ont déclaré avoir signé moins de contrats depuis le re-confinement. Beaucoup sont convaincus de la baisse de leur activité fin 2020 et début 2021.

Les prix immobiliers vont-ils diminuer en 2021 ?

Il semblerait que les prix immobiliers pourraient reculer de 2% l’année prochaine sans pour autant satisfaire tout le monde. En effet, les logements ne deviendront pas plus abordables.

 

Le marché de la maison individuelle, quant à lui, subit une baisse de 16% et se verra augmenter ses prix de 9,5% en 2021.

Partagez sur les réseaux :

Facebook
Twitter
LinkedIn

Retrouvez toutes les actualités de LAMY Evaluation :

Actualités

Le Lease-back immobilier, ou cession bail, est une alternative qui permet aux entreprises d’obtenir des liquidités dans un délai court.

Lire la suite

Malgré l’absence de la clientèle étrangère, le marché des biens d’exception résiste bien au contexte actuel car c’est une valeur sûre.

Lire la suite

Lors de la transmission d’une entreprise il est important de penser à la valorisation des actifs immobiliers. En effet, certains avantages en découlent.

Lire la suite