01.89.74.00.97

Rechercher

Biens d’exception

La bonne santé du marché des biens d’exception

Les années 2020 et 2021 auront été marquées par la crise sanitaire et économique. La quasi-totalité des secteurs d’activités ont été impactés. Malgré l’absence de la clientèle étrangère, le marché des biens d’exception résiste bien au contexte actuel. Pourquoi le marché des biens d’exception présente-t-il une telle résilience ?

Marché des biens d'exception

Une valeur plus sûre et un besoin de disposer d’une résidence secondaire

Un tiers des français considère que l’immobilier de prestige constitue une valeur plus sûre qu’avant la crise. L’attractivité pour les résidences secondaires, dont le prix de vente dépasse les deux millions d’euros, a été accentuée par le confinement. Les Français ont témoigné le besoin de posséder une résidence secondaire dotée de grands espaces extérieurs.

 

En même temps, les appartements dans les quartiers prestigieux de PARIS ont également progressé. Le City Wealth Index place PARIS en troisième position des villes les plus prisées, en raison du style de vie qu’elle offre.

 
Le profil des acquéreurs est de 50 % de clients étrangers et 50 % de clients français, alors que la clientèle étrangère représentait 65 % des transactions avant la crise.

 

Depuis le début de l’année, malgré le contexte sanitaire et l’absence des acquéreurs étrangers, le marché des biens d’exceptions parisien reste très attractif avec un niveau de transactions record.

 

D’autres régions sont aussi très prisées pour la recherche de biens d’exception. Les régions Provence Alpes côtes d’Azur, Aquitaine et Auvergne Rhônes-Alpes arrivent en tête.

Le prix des biens d’exception reste stable et les délais de vente de plus en plus court

Les prix de vente de l’immobilier de prestige sont restés les mêmes tout au long de l’année 2020. Alors que le contexte économique a conduit 63 % des français à prédire la chute des prix. Aucune baisse conséquente n’a été observée. Soutenu par la demande en hausse, les prix ont même tendance sur 2021 à croître légèrement.

 

Avec des prix affichés en hausse de 1% sur un an et une moyenne à 8 800 € / m2, le marché des biens d’exception constitue un marché dont le développement n’est plus à remettre en question.

 

Le délai d’écoulement d’un bien d’exception est de 110 jours en 2021 contre 138 en 2020.
On peut donc considérer que tous les indicateurs sont au vert pour que le marché des biens d’exception reprenne rapidement une croissance forte dès lors que les investisseurs étrangers seront de retour sur le marché.

Partagez sur les réseaux :

Facebook
Twitter
LinkedIn

Biens d’exception

La bonne santé du marché des biens d’exception

Les années 2020 et 2021 auront été marquées par la crise sanitaire et économique. La quasi-totalité des secteurs d’activités ont été impactés. Malgré l’absence de la clientèle étrangère, le marché des biens d’exception résiste bien au contexte actuel. Pourquoi le marché des biens d’exception présente-t-il une telle résilience ?

Marché des biens d'exception

Une valeur plus sûre et un besoin de disposer d’une résidence secondaire

Un tiers des français considère que l’immobilier de prestige constitue une valeur plus sûre qu’avant la crise. L’attractivité pour les résidences secondaires, dont le prix de vente dépasse les deux millions d’euros, a été accentuée par le confinement. Les Français ont témoigné le besoin de posséder une résidence secondaire dotée de grands espaces extérieurs.

 

En même temps, les appartements dans les quartiers prestigieux de PARIS ont également progressé. Le City Wealth Index place PARIS en troisième position des villes les plus prisées, en raison du style de vie qu’elle offre.

 

Le profil des acquéreurs est de 50 % de clients étrangers et 50 % de clients français, alors que la clientèle étrangère représentait 65 % des transactions avant la crise.

 

Depuis le début de l’année, malgré le contexte sanitaire et l’absence des acquéreurs étrangers, le marché des biens d’exceptions parisien reste très attractif avec un niveau de transactions record.

D’autres régions sont aussi très prisées pour la recherche de biens d’exception. Les régions Provence Alpes côtes d’Azur, Aquitaine et Auvergne Rhônes-Alpes arrivent en tête.

Le prix des biens d’exception reste stable et les délais de vente de plus en plus court

Les prix de vente de l’immobilier de prestige sont restés les mêmes tout au long de l’année 2020. Alors que le contexte économique a conduit 63 % des français à prédire la chute des prix. Aucune baisse conséquente n’a été observée. Soutenu par la demande en hausse, les prix ont même tendance sur 2021 à croître légèrement.

 

Avec des prix affichés en hausse de 1% sur un an et une moyenne à 8 800 € / m2, le marché des biens d’exception constitue un marché dont le développement n’est plus à remettre en question.

 

Le délai d’écoulement d’un bien d’exception est de 110 jours en 2021 contre 138 en 2020.
On peut donc considérer que tous les indicateurs sont au vert pour que le marché des biens d’exception reprenne rapidement une croissance forte dès lors que les investisseurs étrangers seront de retour sur le marché.

Partagez sur les réseaux :

Facebook
Twitter
LinkedIn

Retrouvez toutes les actualités de LAMY Evaluation :

Actualités

Une société en développement peut évaluer ses biens pour avoir de la transparence et se conforter dans les décisions d’investissements.

Lire la suite

Transmettre un bien immobilier de son vivant est un choix qui peut se faire sous forme de donation simple ou de donation partage.

Lire la suite

Avant l’achat d’un bien immobilier, la première étape pour évaluer vos besoins de financement est d’établir votre capacité financière.

Lire la suite