Blog

Sondage : faut-il acheter ou louer son logement ?

Selon une récente étude, les français ont une préférence pour acheter leur logement plutôt que le louer. Pour cela, faut-il encore pouvoir obtenir un crédit. Les revenus et la situation professionnelle restent les principaux obstacles pour de nombreux français qui souhaitent acheter.

Les français préfèrent acheter que louer

Le sondage qui a été mené par Opinionway pour Artémis Courtage montre que 76% des français ont une préférence pour l’achat de leur résidence principale contre 22% qui préfèrent la louer. Le sondage montre également que les français souhaitant acheter sont classés dans les catégories socioprofessionnelles supérieures (81%) plutôt que inférieures (68%). Un autre critère qui définit ces personnes en quête d’achat est l’âge. En effet, 70% des moins de 34 ans ont une préférence pour l’achat, 77% concernant les 35-49 ans et 84% pour 65 ans et plus. Concernant les non-propriétaires, 89% des 25-34 ans souhaitent le devenir. Enfin, 71% des français pensent qu’il est préférable de payer un crédit plutôt d’un loyer.

Quels sont les principaux freins à l’achat d’un bien immobilier ?

Pour les non-propriétaires, les principaux freins sont les revenus pour 83% d’entre eux, puis la situation professionnelle (65%) et enfin l’âge (60%). Pour 89% des personnes sondées, devenir propriétaire est un objectif dans leur vie. Selon eux, il s’agit de construire un patrimoine immobilier (88%), d’avoir une garantie d’indépendance (86%), d’obtenir un investissement financier intéressant (85%) ou encore d’avoir une sécurité en cas de problème grave (84%).

Posté par :



Lamy Expertise

À propos de Lamy Expertise :

Acteur majeur de l'expertise immobilière depuis 30 ans, LAMY Expertise éclaire et sécurise les décisions des particuliers. LAMY intervient partout en France et en Europe, en toute indépendance des groupes immobiliers ou financiers pour aider les particuliers sur les plans technique, économique et environnemental, mais aussi les professionnels, les entreprises et les tribunaux.