Blog

Ventes immobilières 2016 / 2017 : le record pour les logements anciens

La tendance haussière des prix des l’immobilier qui prévaut depuis déjà un an a connu un pic à la fin de 2016. Les professionnels de l’immobilier s’accordent sur le fait que le marché de l’ancien est en passe d’enregistrer un nouveau record historique.

Un nouveau record en perspective pour l’immobilier ancien

Les ventes ont atteint un niveau exceptionnel en 2011. Bien que les statistiques exactes ne soient pas encore établies, les experts ont enregistré un volume pouvant surpasser les derniers records enregistrés. En 2016, environ 840.000 logements (maisons et appartements confondus) ont fait l’objet d’une vente. Le réseau Orpi a relevé des hausses respectives de 10%, 15% et 19% à Marseille, Paris et Lyon, contre un marché relativement stable à Toulouse.

Des statistiques sur l’immobilier qui rencontrent des divergences

Les acteurs de l’immobilier ne sont pas unanimes sur les estimations. Du côté de Century 21, par exemple, la moyenne nationale est de l’ordre de 1,7% tandis que LPI-SeLoger la fixe à 2,7%. Pour sa part, Meilleurs Agents estime 2,9% de hausse sur la vente dans les dix premières villes françaises. Les notaires donnent des chiffres plus détaillées, mentionnant 2% en ce qui concerne les maisons et 1,2%. Les statistiques des notaires se fondent sur les actes de vente signées en septembre. A partir de l’automne 2016, les chiffres se sont plutôt basés sur les avant-contrats, ce qui a permis d’évaluer 3,9% de hausse sur la valeur vénale des appartements et 5,4% pour les maisons.

Explications sur cette dynamique du marché de l’immobilier

Si les chiffres ne concordent pas, c’est parce que les entités les ayant établi ne disposent pas des mêmes sources. En effet, les statistiques se basent sur le nombre d’agence et les lieux d’implantation, entre autres. Dans certains cas, les variations de prix résultent d’un rééquilibrage. Il est ainsi possible que les estimations se fassent sur 5 années voire plus, permettant une appréciation plus juste de la valeur vénale d’un bien immobilier destiné à la vente. D’autre part, les taux d’intérêt relativement bas optimisent cette stabilité du marché. Les acquéreurs peuvent en effet se permettre d’acheter une moyenne de 84m², un vrai record d’après Century 21.

L’achat d’un bien immobilier sans apport personnel

Excepté à l’intérieur du Grand Paris, en Rhône-Alpes et dans la région PACA, l’acquisition d’un bien immobilier peut se faire sans apport personnel. Les ménages empruntent de ce fait une moyenne de 150.000€, ce qui correspond à la valeur moyenne des logements dans 70% des villes françaises. Avec un taux de 1,5% et des mensualités de 700€, l’achat s’avère rentable et accessible à un plus grand nombre de particuliers.

Les prévisions pour l’immobilier ancien en 2017

Les vendeurs de maisons et d’appartements ont fait preuve de discernement jusqu’à l’automne 2016. Mais les statistiques définitives du dernier trimestre ne sont pas encore établies, ce qui laisse présager des surprises. Il est probable que les prix continuent à grimper, en particulier à Paris. Néanmoins, une valeur vénale et éventuellement des taux à la hausse risqueraient de ralentir le marché. Rappelons que les mois précédant et suivant les élections présidentielles voient généralement une stagnation, voire un déclin des ventes immobilières.

 

divorce partage immobilier

Posté par :



Lamy Expertise

À propos de Lamy Expertise :

Acteur majeur de l'expertise immobilière depuis 30 ans, LAMY Expertise éclaire et sécurise les décisions des particuliers. LAMY intervient partout en France et en Europe, en toute indépendance des groupes immobiliers ou financiers pour aider les particuliers sur les plans technique, économique et environnemental, mais aussi les professionnels, les entreprises et les tribunaux.