Vendre sa maison au meilleur prix en optimisant sa stratégie

Les propriétaires qui vendent leur maison pour la première fois le savent, la réaction des acheteurs s’avère souvent surprenante et inattendue. Ces derniers sont regardants sur la qualité du bien immobilier, sur sa localisation et n’acceptent un prix qu’après négociation sur chaque critère. Les années où les ventes immobilières s’effectuaient facilement semblent révolues. Aujourd’hui, le vendeur doit sans cesse s’adapter à l’évolution du marché s’il veut parvenir à faire des bénéfices.

Vendre sa maison au meilleur prix en optimisant sa stratégie

Choisir un prix correspondant à la valeur vénale de la maison

L’expertise de valeur vénale immobilière consiste à réaliser une estimation du prix réel de l’habitation en tenant compte du contexte économique et d’autres paramètres importants, intrinsèques au bien immobilier. La valeur vénale immobilière correspond donc à la valeur réelle à l’instant t de la maison (ou de l’appartement) en question. Réaliser une expertise est indispensable quand l’on souhaite optimiser ses possibilités de vente. En effet, l’expertise permet de choisir un prix raisonnable, réaliste qui prend en compte les attentes d’une clientèle exigeante.

Vendre plus rapidement sa maison avec le home staging

Par home staging, il faut entendre la dépersonnalisation du mobilier et de la décoration de sa maison à vendre. L’acheteur qui visite la maison ne doit pas ressentir un environnement trop marqué, reflétant la personnalité du propriétaire. En effet, il doit pouvoir s’imaginer dans ce nouvel espace, ce qui serait difficile si tout évoque la présence du propriétaire. Avant son arrivée, le vendeur devra repeindre l’intérieur en blanc, enlever photos et posters, désencombrer les pièces et effectuer quelques petites réparations.

Répondre aux questions des acquéreurs potentiels pour avoir plus de visites

Une annonce sur une maison en vente “intéressante” attirera le chaland. A contrario, s’il manque des informations, cela peut se traduire par l’absence de prise de contact et dans le meilleur des cas par des demandes de renseignements supplémentaires sur la maison en vente. Mais si ces demandes de renseignements ne débouchent que rarement sur des visites, cela peut signifier que les informations fournies par le vendeur ne sont pas suffisamment explicites. Un manque de photos ou une clarté dans la description du bien (et de ses qualités) qui font défauts peuvent freiner l’enthousiasme des acquéreurs potentiels.

Vendre une maison délabrée ou inachevée : une démarche laborieuse

Les habitations très anciennes et comportant de nombreux défauts sont généralement mises à l’écart par les agents immobiliers. La raison réside dans le fait que celles-ci nécessitent d’importants travaux de réfection. Ces travaux dissuadent bon nombre d’acquéreurs. Une maison en voie d’achèvement ne trouve pas aussitôt preneur pour des raisons identiques. Découvrir d’autres conseils ici.

divorce partage immobilier