Blog

Un record pour les crédits immobiliers en 2016

De janvier à novembre 2016, les crédits immobiliers accordés par les établissements bancaires totalisaient plus de 216 milliards d’euros. Les estimations pour 2017 sont encourageantes quoique la dynamique n’atteigne probablement pas les mêmes chiffres.

Onze mois pour battre le record d’une année

En 2015, les prêts immobiliers octroyés s’élevaient à 203 milliards d’euros. En seulement 11 mois, ce total pourtant élevé d’un point de vue historique, a été dépassé. En effet, la Banque de France a évalué le décaissement à 216 milliards d’euros à la fin du mois de novembre 2016. D’ailleurs, ce onzième mois a vu l’octroi de 27,5 milliards d’euros à titre de crédit immobilier. Les statistiques de décembre ne sont pas encore officialisées mais elles révèleront si les établissements bancaires ont connu la même dynamique jusqu’à la fin de 2016.

Un record également du côté des taux de crédit immobilier

Si le crédit immobilier a autant suscité l’intérêt des acheteurs, c’est parce que les taux ont atteint un niveau historiquement bas. D’après l’Observatoire Crédit Logement/CSA, la moyenne se situait à 1,31% au mois de novembre si l’on fait abstraction des assurances et garanties. On parle donc bien d’un record ayant profité à tous les acteurs du marché.

Des rachats de crédits immobiliers en masse

Au vu des taux alléchants, les emprunteurs se sont empressés de renégocier leurs crédits ou de procéder à un rachat. Les conditions étaient effectivement réunies pour bénéficier d’un emprunt plus avantageux. Ce type d’opération bancaire a connu un pic en 2015 mais au milieu de l’année suivante, les rachats et renégociations ont repris de plus belle. En novembre, ils totalisaient environ 60% des prêts immobiliers accordés par les banques françaises.

Des conditions assouplies pour l’accès au logement

Le record de faiblesse des taux a donné un nouvel élan aux opérations immobilières visant l’acquisition d’un logement. Les volumes de transaction sur les logements anciens semblent en bonne voie pour dépasser le record historique établi en 2011. Les agences estiment que près de 840 000 biens ont changé de propriétaires au cours de 2016. S’y ajoutent les subventions et aides financières à l’instar du PTZ, sans oublier la stabilité relative de la valeur vénale. Cette stabilité était du moins valable jusqu’à récemment.

Une augmentation des taux pour l’achat d’un logement en perspective

La même cadence ne sera probablement pas maintenue cette année. Les professionnels tablent sur le dynamisme du marché mais à un niveau moins phénoménal. Une fois encore, le crédit constitue la clé du succès du secteur immobilier. En décembre 2016, les taux ont évolué de trois points pour atteindre 1,34%. Bien que minime, cette hausse peut aller de 0,05% à 0,10% selon les dispositions adoptées par les courtiers. C’est sans compter sur la hausse de la valeur vénale qui aura automatiquement un impact sur le pouvoir d’achat des ménages. La nouvelle tendance qui s’annonce a de quoi refroidir l’enthousiasme des acheteurs. Par ailleurs, l’attentisme est un risque encouru. Les français ont en effet tendance à attendre les rebondissements occasionnés par les élections présidentielles avant de se décider.

 

divorce partage immobilier

Posté par :



Lamy Expertise

À propos de Lamy Expertise :

Acteur majeur de l'expertise immobilière depuis 30 ans, LAMY Expertise éclaire et sécurise les décisions des particuliers. LAMY intervient partout en France et en Europe, en toute indépendance des groupes immobiliers ou financiers pour aider les particuliers sur les plans technique, économique et environnemental, mais aussi les professionnels, les entreprises et les tribunaux.