Blog

Immobilier : Où investir en France en 2017 ?

Les professionnels de l’immobilier tablent sur un marché prospère en 2017. Néanmoins, les tendances ne seront pas similaires dans toutes les régions. Le baromètre Crédit Foncier/CSA donne de plus amples précisions sur les évolutions estimées.

Des évolutions différentes selon les régions

Selon les professionnels, la dynamique immobilière n’est pas garantie dans toute la France. Le marché connaîtra probablement une croissance tout au long de 2017, mais à un rythme dépendant de chaque région. Ainsi, les prix et le volume de transactions ne profitera pas systématiquement aux acteurs du marché, selon le baromètre Crédit Foncier/CSA du 2 janvier dernier.

Des progressions en vue dans le Sud et l’Ouest

Déjà en croissance, le marché immobilier devrait poursuivre sur sa lancée au long de 2017. Le Sud et l’Ouest sont des régions considérées comme attractives. 78% des professionnels estiment une hausse de prix tandis que 73% misent sur une augmentation des transactions dans l’ancien. En ce qui concerne le neuf, 88% des acteurs majeurs misent sur une progression des prix. Au pire des cas, ils envisagent la stabilité. Dans le Sud-ouest, 91% des experts estiment que le neuf devrait connaître une hausse de prix. Ce qui s’accorde avec l’avis des 87% anticipant une évolution très encourageante du volume de transactions selon. Dans l’ancien, 74% des experts de l’immobilier entrevoient une stabilité ou une tendance haussière des prix courant 2017.

Focus sur les marchés du Sud-est et du Nord-Ouest

Toujours selon le baromètre Crédit Foncier/CSA, des progressions sont également en vue. 90% des professionnels estiment que les prix poursuivront leur hausse dans le Nord-ouest, tandis que 84% d’entre eux tablent sur une nette évolution du nombre de transactions. Ces chiffres concernent particulièrement le neuf. La valeur vénale des biens anciens connaîtraient une progression ou seraient stables selon 72% des professionnels. D’ailleurs, 78% d’entre eux estiment que les transactions équivaudraient au minimum à celles de l’an passé.

Un dynamisme potentiel en Ile-de-France

L’attractivité de la région parisienne n’est plus à présenter. 87% des professionnels s’accordent de ce fait sur une stabilité du marché ou une progression. En parallèle, 88% d’entre eux prévoient la hausse en nombre des transactions. Leur optimisme repose en partie sur le projet de Grand-Paris qui peut inciter les particuliers à investir dans le neuf. Dans l’ancien, 75% des acteurs du marché estiment une stabilité ou une continuité des hausses de prix.

Le Nord-est : une région stagnante

La dynamique dans le Nord-est ne fait pas l’unanimité. 73% misent sur la stabilité du marché dans le neuf, 56% s’accordent sur la stagnance dans l’ancien. Néanmoins, ces proportions sont largement dépassées par les estimations dans les autres régions françaises. Précisons que 31% des professionnels estiment que l’ancien connaîtra une baisse. 10% d’entre eux anticipent le déclin du marché dans le neuf. Les français peuvent toutefois se rassurer. Si les statistiques concernant le Nord-est sont peu encourageantes par rapport aux autres régions, il faut noter que cette zone a connu une prospérité immobilière deux années d’affilée.

 

divorce partage immobilier

Posté par :



Lamy Expertise

À propos de Lamy Expertise :

Acteur majeur de l'expertise immobilière depuis 30 ans, LAMY Expertise éclaire et sécurise les décisions des particuliers. LAMY intervient partout en France et en Europe, en toute indépendance des groupes immobiliers ou financiers pour aider les particuliers sur les plans technique, économique et environnemental, mais aussi les professionnels, les entreprises et les tribunaux.