Blog

Dispositif Pinel : les mesures de l’investissement locatif

En avril 2016, François Hollande a annoncé que le dispositif Pinel serait prorogé jusqu’au 31 décembre 2017. Cette formule gagnante permettant d’investir en vue d’une mise en location est, selon lui, un tremplin pour le secteur immobilier.

Dispositif Pinel et construction : le duo gagnant

Rien qu’en 2015, la mise en place du dispositif a boosté le marché de la construction. Près de 50.000 logements neufs ont ainsi trouvé preneurs, soit +44% en comparaison avec les chiffres de 2014. Rappelons que ces nouvelles constructions répondent aux exigences de la RT 2012 ou sont labellisés Bâtiment Basse Consommation 2005.

Une réduction d’impôt graduelle grâce l’investissement Pinel

Investir en Pinel permet de profiter d’une réduction d’impôt. Cette disposition est évidemment soumise à conditions. La première implique que l’investissement soit plafonné à 300.000€, la seconde exige que le prix au mètre carré soit de 5.500€. L’acquéreur peut choisir la durée de location. Pour 6 ans, il bénéficie de 12% de réduction d’impôt. Pour 9 et 12 ans, cette réduction est respectivement de 18% et 21%. Concrètement, investir 300.000€ ouvre droit à une réduction d’impôt de 63.000€ sur 12 ans.

Conditions d’éligibilité à la déduction au dispositif Pinel

En 2016, les niches fiscales étaient plafonnées à 10.000€. A titre indicatif donc, une déduction annuelle de 5.000€ permet de disposer de 5.000€ pour tirer parti d’autres dispositions fiscales avantageuses. C’est au cours de l’année d’achèvement d’un bien immobilier acquis sur plan ou dans les 12 mois suivant l’achat d’un bien achevé que la réduction est applicable. Pour en profiter en 2017, il faut de ce fait acheter un logement achevé au plus tard le 31 décembre 2016.

Une souplesse du dispositif locatif Pinel

En Pinel, il n’y a aucune obligation de déterminer la durée de mise en location au départ. Il est ainsi possible d’investir pour 6 ans et de demander deux prorogations sur 3 ans chacune. Dans l’éventualité d’une vacance locative, il est impératif qu’un nouveau locataire investisse les lieux dans un délai maximal de 12 mois. Là encore, le Pinel s’avère flexible puisqu’il permet au propriétaire de louer le logement à des membres de sa famille. Le locataire devra justifier de ressources financières inférieures ou égales à celles fixées par le dispositif Pinel. De con côté, le propriétaire appliquera les loyers en se référant aux plafonds établis dans les différentes zones Pinel.

Quelques points à considérer avant de se lancer dans un investissement locatif

Près de 9 régimes sensiblement similaires au Pinel ont vu le jour. En parallèle, la valeur vénale est particulièrement accessible. L’offre surpasse donc la demande, engendrant une vacance particulièrement importante dans certaines zones. Il est de ce fait conseillé de ne pas se focaliser exclusivement sur la réduction d’impôt. Il faut avant tout cibler la rentabilité de l’investissement locatif et donc sélectionner scrupuleusement la localisation du bien immobilier. En outre, les professionnels incitent les acquéreurs à miser sur les centres villes ou les quartiers en phase de développement. Ce sont des zones à fort rendement.

 

divorce partage immobilier

Posté par :



Lamy Expertise

À propos de Lamy Expertise :

Acteur majeur de l'expertise immobilière depuis 30 ans, LAMY Expertise éclaire et sécurise les décisions des particuliers. LAMY intervient partout en France et en Europe, en toute indépendance des groupes immobiliers ou financiers pour aider les particuliers sur les plans technique, économique et environnemental, mais aussi les professionnels, les entreprises et les tribunaux.